Comment bien débuter en Maraichage

Chic ! une nouvelle activité sur Simagri. Le Maraîchage.

Cette activité très attendue par la communauté, pourrait à elle seule justifier Simagri, tant elle est complète et réaliste. Bravo à Venturi, Ramsès35 et la nouvelle équipe d'administrateurs.

Mais attention à ne pas se lancer dans le maraîchage à la légère car les règles sont plus complexes qu'elles n'y parraissent

Premières impressions 15 jours après le lancement.

! Cette activité coûte chère
.


Je pense même qu'un débutant ne doit pas s'y lancer avoir d'avoir réuni un bon pécule.

En effet, le faible prix d'achat des parcelles pourrait nous laisser croire qu'on va pouvoir créer une grande entreprise de maraîchage.

Mais, il faut bien savoir que les coûts viendront de la construction des batiments d'une part (entrepôt cultures maraîchères, Serre pépinière si vous ne l'aviez pas déjà pour le Tabac, Chambres froides, Salle de stockage, Station de conditionnement, chaufferie..) puis par l'achat du matériel nécessaire (c'est bien à vous de faire tous les travaux sur vos parcelles car il n'y a pas d'entreprise pour les effectuer comme les ETA ou les ETF) et du personnel (minimum 4 personnes dès le départ).

Pour les batiments, inutile finalement de construire de grandes surfaces au départ. (50 m² suffisent au départ pour l'entrepôt et pour la chambre froide). Pour la serre pépinière, cela est plus délicat car il pas mal de surface pour entreposer les bacs de maraîchage (20m² l'unité, les plateaux polystyrène (50m² les 200), la bache plastique (100m²).

Inutile aussi de construire plusieurs chambres froides ou plusieurs salle de stockage, même si les règles du jeu indiquent qu'il faut une chambre froide et une salle de stockage par variétés cultivées.
En effet, vous avez la possibilité de vider ces différents batîments au fur et à mesure entre deux récoltes.

Autrement dit, vous récoltez, vous retrouvez votre production dans les palox dans l'entrepôt, puis vous transformer dans la salle de conditionnement, pour envoyer soit dans la chambre froide, soit dans la salle de stockage selon le type de production. Puis vous chager dans votre utilitaire pour vendre aux marchés/grossites.
Mais pensez bien  faire tout ce circuit de A à Z sinon vous perdriez votre production faute de place.

Par contre, si vous gardez des produits dans la chambre froide plusieurs jours, faites bien attention aux températures préconisées.

Inutile, au départ d'installer des serres sur vos parcelles. Celles-ci coûtent chères aussi bien à l'achat qu'à l'entretien. Vous avez, toujours au départ de votre activité, suffisamment de cultures possibles sur parcelle nue pour vous passer de cet investissement.


Pour le matériel, i faut bien lire les fiches de chaque produit afin de savoir si il est nécessaire d'acheter un matériel spécifique comme une récolteuse pour l'ail ou la butteuse pour certaine culture (fraise par exemple)

Attention !! Les règles du jeu ne sont pas précises à ce sujet, mais il faut aussi savoir que pour certaine culture, il faut non seulement un tracteur de 80 cv pour porter un matériel spécifique, mais qu'en plus il vous en faut un autre (70cv) pour évacuer votre production sur un plateau.
Par conséquent, pour les débutants, ne faitent pas l'erreur de n'avoir que des tracteurs de 70 cv, ni de plus de 80 cv.

Il vous faudra malgré tout pas mal de matériel pour la maraîchage et cela peut coûter chèr si vous faites plusieurs variétés de légumes.

Astuce !  Tout comme pour la vente de fromage, il ne faut pas hésiter à remplir votre utilitaire à bloc entre chaque visite aux marchés/grossites.

J'explique : Vous chargez au maximum l'utilitaire. Vous faîtes un premier marché/grossiste où vous allez quand même réussir à vendre un minimum. Aussitôt, vous allez à nouveau charger votre utilitaire au maximum et repartez vers le second marché/grossite. Ainsi, vous vendrez plus.
Par contre, quand vous commencerez à avoir de grosses quantités à vendre sur plusieurs variétés, ne remplissez pas votre utilitaire avec une seule variété à fond. Repartissez votre chargement entre toutes les variétés (30kg par ci, 30 kg par là, jusqu'au maxi de votre utilitaire). Là, vous vendrez vraiment beaucoup plus à chaque voyage. Garanti.

Pour le personne, il vous faut dès le départ,  un chef de Culture , un chef d'Equipe, un Agent administratif, un Ouvrier et cela vous coutera déjà près de 5000 € par mois.

! Cette activité demande beaucoup de temps et de l'organisation.

Chaque parcelle nécessite de nombreuses opérations quasi-journalières (fumier, engrais, labourage, fraise rotative, semaille, apports 1.2.3.4, récolte, mais en plus, entre temps vous aurez des traitements spécifiques).

Alors, quand vous aurez plusieurs parcelles les points d'action de votre ouvrier partiront vite.
Cela veut dire aussi, qu'il faut venir sur Simari ...tous les jours. Même la plupart des récoltes se font sur plusieurs jours (35 jours pour l'Aubergine, 21 jours pour le celeri-rave, et même 63 jours pour la tomate).

Et je ne parle pas de la culture des plants en serre pépinière. Encore du travail.

Astuce !  Pour les inquiets, je vous donne une astuce pour bien gérer les différentes phases des cultrures maraîchères (plants, travaux, récoltes) sans avoir besoin de venir tous les jours cliquer comme un fou.

Cela concerne ceux qui ont déjà un compte sur Google ou qui possèdent un agenda interactif du genre Outlook.

Vous pouvez programmer sur ces agendas des alertes (via mail ou sms) sur chaque date qui vous interessent.
Ainsi, vous pouvez indiquer les dates pour commencer les plants de fraisier (en hiver).
La seule difficulté avec ce système est d'ajuster le calendrier Simagri avec le calendrier réèl.

Encore une fois, n'hésitez pas à bien lire les règles spécifiques sur le maraîchage (documents Pdf).

Bon jeu.